Bonjour, bienvenue sur re6fal ,nous espérons que vous apprécierez les discussions et nous nous réjouissons de votre participation. Vous pouvez vous inscrire normalement ou vous connecter avec votre compte Facebook c'est plus simple et plus rapide. Bonne journée. Le Staff re6fal.com

Dinoflagellés

Discussion dans 'Indésirables' créé par Druide, 20 Juin 2017.

  1. Druide

    Druide Membre Membre

    Messages:
    132
    J'aime reçus:
    66
    Points:
    28
    Inscrit:
    19 Juin 2017
    Site web:
    Salut voilà un petit point info pour mieux connaître et reconnaître les Dinoflagellés


    Les dinoflagellés sont des microalgues unicellulaires de couleur rouge-orangé et de taille moyenne ou petite, entre 3 et 50 microns. Leurs deux flagelles leur permettent d’effectuer de relatifs déplacements tournoyants (du grec « dino » : toupie) et des migrations verticales. On distingue les dinoflagellés « nus » et les dinoflagellés « cuirassés » possédant une thèque de cellulose (enveloppe servant de protection). Aussi connus sous le nom de dinophycées, ils appartiennent à la famille des phytoflagellés et sont apparus il y a plus de 400 millions d’années. Environ 3000 espèces sont actuellement connues et de nouvelles sont régulièrement découvertes.

    Particulièrement abondants dans les régions tempérées et polaires, les dinoflagellés sont présents dans le monde entier et vivent, isolés ou en colonies, dans les eaux marines ou saumâtres. Se développant habituellement du printemps à l’automne, ils apparaissent aujourd’hui également de plus en plus souvent toute l’année. Comme toutes les microalgues, ils se reproduisent par division cellulaire : une cellule mère donne deux cellules filles toutes les 12 à 36 heures. Les dinoflagellés occupent une place importante (après les diatomées) dans la contribution à la production primaire, alimentation de base de la chaîne alimentaire marine qui va jusqu’aux gros poissons et aux grands mammifères marins.


    Comme tous les végétaux, ce phytoplancton peut contenir de la chlorophylle et se développer par photosynthèse, produisant sa propre matière végétale (autotrophes). Mais ce n’est pas le cas de tous les dinoflagellés. Certaines espèces sont dépourvues de ce pigment et se nourrissent de matières organiques, comme du plancton, qu’elles attrapent dans leur environnement (hétérotrophes). Les flagelles deviennent alors une arme leur permettant de capturer leur proie. Ces phytoplanctons peuvent vivre jusqu’aux plus grandes profondeurs, la lumière solaire ne leur étant pas indispensable.



    p1080710.jpg
    Ces microroganismes jouent un rôle trophique majeur, en particulier les protistes hétérotrophes herbivores qui régulent les populations de microalgues, et qui en mangeant ce phytoplancton en transfèrent les nutriments (mais aussi certains polluants qu'ils peuvent éventuellement bioconcentrer) vers les niveaux trophiques supérieurs (métazoaires, puis poissons, mammifères marins..).
     
    Matt, Mikaaurore et Btlstf aiment ça.

Partager cette page